Karukinka

création musicale par Francisco Alvarado

2015

A propos

 

Karukinka, littéralement « notre terre », est le nom que le peuple Selk’nam donnait à son territoire. Ce peuple précolombien a habité la Grande Île de la Terre de Feu, à l'extrême sud du continent américain, pendant plus de 10.000 ans. Oubliée pendant les premiers siècles de la colonisation, Karukinka est, à partir des années 1850, envahie et son peuple décimé. Ceux qui survécurent furent progressivement absorbés par la nouvelle culture dominante.

 

Nous avons travaillé avec Heidi Folliet une scénographie en ombres chinoises, inspirées des motifs corporels des Selk'nams, entre lignes et points. Fabriqué à partir de matériaux de récupération, principalement métalliques, ce décors représente le contraste entre la poésie esthétique de cette culture et sa chute brutale, par son aspect rouillé, de bric et de broc.

 

Distribution
Composition musicale Francisco Alvarado
Mise en scène Mathilde Delahaye
Dramaturgie Pierre Chevallier
Scénographie et costumes  Oria Steenkiste et Heidi Folliet
Lumière Laurence Magnée
Régie générale Heidi Folliet
Alto Marion Abeilhou
Flûte Samuel Casame
Percussions Cédric Dupuy
Mezzo-soprano Ludmila Schwartzwalder
Réalisation informatique musicale Ircam Francisco Alvarado


crédits photographiques © Jean Louis Fernandez

Les Selk'nam ont une grande tradition de peintures corporelles, liée à des rituels très codifiés. Nous souhaitions reprendre ce travail de motifs dans l'espace, interprété dans ces structures en métal. Un travail en ombres chinoises.